Hubert Lenglet

Hubert Lenglet
Chroniqueur essayiste
déconnecté
0 - 0,00 

Votre panier est vide.

Chroniques françaises
au fil du temps

Où sont nos soldats…

Monsieur le Président, messieurs les officiers d’État-major,

Messieurs et Mesdames les sénateurs, députés, politiciens et dirigeants français, Mesdames et Messieurs les journalistes, Messieurs les officiers supérieurs, sous-officiers, soldats, où sont passés nos soldats et officiers en Ukraine ? Et ailleurs ? Secret défense, il n’y en a pas ? Menteurs ?

Notre pays est en pleine déliquescence entre les mains de psychopathes immatures et irresponsables qui jouent à la guerre comme des gamins de cinq ans. Avec de vrais morts et de vrais drames.

Des malades engagent nos soldats et notre pays dans un ou des combats qui ne sont pas les nôtres, contre des ennemis qui ne sont pas les nôtres, pour une cause qui n’est pas la nôtre, pour des conséquences qui vont gravement frapper les Français et devenir les nôtres pour un avenir durablement compromis.

Pourquoi l’Ukraine, qui décide, qui ordonne à un président guignol, qui valide et autorise de telles actions totalement illégitimes et illégales ? Où est la légitimité républicaine de nos élus et mandataires divers de la légalité, de l’action et de l’information dues aux citoyens.

Pas de soldats en Ukraine, nous ne sommes en guerre contre personne ! Ah bon ! Avez-vous oublié le hurlement psychopathe “Nous sommes en guerre ! ” ? ” Nous aidons l’Ukraine contre la Russie “, ” la Russie doit perdre et perdra “, ” nous ne sommes pas en guerre contre la Russie “. Les mensonges répétitifs ont des effets délétères et toxiques. Comme les silences appuyés.

Un peu de bon sens et une pratique éclairée et responsable de l’information nous indiquent le bon chemin. L’Afghanistan, la Serbie, la Lybie, la Syrie, le Sahel nous éclairent sur les étranges pratiques de nos armées si peu françaises dans la défense du territoire, des citoyens et de notre souveraineté au service de tiers intéressés par des mobiles fort peu diplomatiques.

Le mystère et le secret engagent forcément des questions. Une information indépendante et rationnelle soupçonne des présences militaires françaises en Ukraine dont le pouvoir français a pris le parti dans un conflit qui ne nous concerne en rien. Ingérence contre souveraineté. Les fournitures matérielles officielles aux combats ne peuvent s’imaginer sans les personnels qui vont avec des équipements très sophistiqués. De même, la conduite de ces combats ne peut s’imaginer sans assistance étrangère, comme ne s’en cache pas d’autres partenaires à l’affaire.

Les combats passés à Marioupol au printemps dernier nous ont fourni des éléments de doute et de soupçon quant à la présence de militaires étrangers dont français sur le site de la bataille. Sans démentis ou attestations d’aucune sorte. Nous avons le droit de savoir, les autorités ont le devoir de nous informer. Secret défense, pitoyable argument usé jusqu’à la corde qui ne dupe que les gogos.

Beaucoup de nos concitoyens savent et se taisent. Certains politiques proches des choses militaires, de très nombreux officiers supérieurs et 2S, des journalistes en confidence savent et se taisent et cachent des mensonges. La vérité est claire et transparente.

Si des militaires meurent pour des causes étrangères aux français, comme ce fût le cas dans les pays précités, la vérité est due à leur mémoire, fût-elle contestable, illégitime ou illégale.

Nos soldats sont-ils en Ukraine, où, combien, comment, pourquoi, pourquoi un tel silence ?

La Grande muette se tait surtout pour cacher les fautes, les erreurs, voire pire, de la hiérarchie, la troupe ne bénéficie pas de tels privilèges.

Le secret fait une armée secrète, et les mensonges, les coups tordus et illégaux, les pratiques de bande loin des projecteurs ? Ne font pas des armées authentiques, nationales, citoyennes, républicaines et nous tirent dangereusement vers une sorte de mercenariat stigmatisé par de bons apôtres ici et là. Pour enfoncer toujours davantage notre pays vers l’anarchie, le désordre, la soumission et la servitude à des intérêts tiers.

On apprend aujourd’hui que les Français collaboreraient au sahel avec les islamistes, preuves à l’appui ? Que de rumeurs pestilentielles, malheureusement pas infondées, rappelez-vous la Syrie.

Les proches endeuillés comme les citoyens ont droit à une vérité officielle pour contrer un silence clandestin révélateur. Comment alors inspirer respect et considération pour nos militaires si l’on en fait des mercenaires clandestins, nos armées seront alors irrémédiablement souillées par le doute ?

Quelle image pour la jeunesse !

Méprisable et dégradante république bananière ou État souverain et puissance de premier ordre au service de la paix et de la justice mondiales ?

Monsieur le Président, vous devez la vérité aux Français ; vos prérogatives et pouvoirs ne vous autorisent pas tout ; vous n’êtes pas chez vous, en maître tout-puissant.

Vous devez des comptes à vos citoyens, dans la vérité et la justice. Rien ne justifie vos mensonges, autre que des manœuvres contre les intérêts de la nation, de nos armées et de nos citoyens.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

vingt − dix-sept =